Accueil > Blog > 600 km en 4 jours ? La naissance de Vers Pau en Mode Éco
07/02/2024
600 km en 4 jours ? La naissance de Vers Pau en Mode Éco
Retour sur la naissance de notre événement "Vers Pau en Mode Éco" ou comment se rendre aux Rencontres Internationales du E-tourisme... à vélo !

Vous en connaissez beaucoup des événements dans le slow tourisme qui s’étendent sur 600 kilomètres et qui durent 13 jours ?

Si la réponse est non, laissez-nous vous présenter notre événement « Vers Pau en Mode Éco ».

À l’occasion des #ET20 qui se tiennent au Palais Beaumont à Pau, nous mettons au défi les participants de rejoindre cet événement à vélo. Le but ? Limiter son empreinte carbone et éviter les déplacements individuels en voiture.

Mais cette idée ne date pas d’hier… car déjà l’année dernière, certains d’entre nous l’ont eue.

C’est sur un coin de table que trois collègues de chez Loopi, Rémy, Valentin et Cyprien, se sont motivés à rejoindre Pau uniquement grâce à leur vélo et le tout… en 4 jours ! Pour des raisons évidentes, cette année on a décidé de ralentir le rythme.

Depart de Aytré pour Vers Pau en Mode Eco
On sait qu’il peut être difficile de changer ses habitudes de transport. C’est pourquoi, cette fois, on a décidé d’organiser 13 jours pendant lesquels nous allons pédaler de La Rochelle à Pau, tout en profitant des territoires traversés (4 départements, c’est pas rien quand même), d’arrêts chez des acteurs locaux et de discussions autour du tourisme durable animées par des invités de marque. Vous allez pouvoir vous joindre à nous durant la totalité de ces 13 jours ou seulement pour une ou plusieurs étapes.

Mais avant de plonger dans cette deuxième saison, faisons un retour sur les débuts de Vers Pau en Mode Éco et l’édition 2023 qui a dessiné les contours de ce que l’on souhaite pour cette année. Et qui de mieux que nos trois collègues un peu déjantés pour vous parler de cette première saison ?

Descriptif des participants de l'aventure Vers Pau en Mode Eco

La genèse du projet

Le lundi matin devant la machine à café, le commun des mortels pense à sa semaine de travail qui débute et à comment faire pour l’optimiser. Nos trois compères, eux, se sont demandé comment ils pouvaient parcourir 600 kilomètres en 4 jours. On aurait tous décidé de ne pas se lancer ce challenge qui semble surhumain et pourtant ils se sont tous montrés partants pour relever le défi ! Mais la question qu’on se pose tous c’est : pourquoi ? 

Rémy : « J’ai une vraie passion pour le voyage à vélo. Faire cette route en peu de temps représentait un défi. Je me suis lancé dans cette aventure sans laisser le choix à Fabien ! »

Valentin : « Je n’avais pas encore eu l’occasion de connaître mes deux nouveaux collègues, ce fût donc l’occasion parfaite ! Je suis un habitué des voyages à vélo mais je n’en ai jamais fait à plusieurs, alors cette expérience me tentait tout particulièrement. » 

Cyprien : « Choisir de nous rendre aux ET à Pau à vélo plutôt qu’en train ou en voiture reflétait notre engagement profond envers la mobilité durable et les valeurs que Loopi défend. Pour nous, il était crucial de montrer l’exemple en adoptant des moyens de transport écologiques. Le vélo nous permettait non seulement de réduire notre empreinte carbone, mais aussi de vivre une expérience immersive et authentique. C’était aussi une opportunité unique de renforcer notre esprit d’équipe et de promouvoir activement le tourisme écoresponsable. » 

Participants Vers Pau en Mode Éco en 2023

L’apport de cette aventure

Bon… ils ont tous les trois de bonnes raisons de s’être lancés dans ce défi, mais alors qu’est-ce que ça leur a vraiment apporté ? Et est-ce que la réalité a été à la hauteur de leurs attentes ? 

Rémy : « Qu’est ce que ça m’a apporté ? Des gros mollets ! *rires* Et une route de plus faite à vélo ! » 

Valentin : « On a pu briser la glace grâce à notre expérience, un véritable team building ! Aussi, ce qui n’était qu’une simple idée dans un coin de ma tête s’est concrétisée, dépassant mes idées reçues sur le voyage à vélo. »

 Cyprien : « Personnellement, elle m’a permis de repousser mes limites physiques et de découvrir la beauté des paysages de notre région d’une autre manière. Professionnellement, elle a renforcé les liens avec mes collègues, créant une dynamique d’équipe plus forte et une nouvelle complicité. Enfin, cette aventure m’a donné un sentiment d’accomplissement et une motivation renouvelée pour promouvoir les valeurs de Loopi. »

Participants de "Vers Pau en Mode Éco" 2023

 On les rejoint sur un point : il ne doit pas y avoir meilleur team building que de passer plusieurs jours sur les pistes cyclables avec ses collègues, enchaînant bons moments, rencontres mais aussi galères. Alors, pour comprendre un peu mieux les coulisses de cet événement, on leur a demandé quel a été le moment de cette première édition qui les a le plus marqué

Rémy : « Le village de Mortagne sur Gironde reste un de mes plus marquants souvenirs ! Lors de la fin de la première étape, l’arrivée sur le port a été magnifique et l’ambiance unique. La maison d’hôtes a été exceptionnelle avec des gens formidables. Nous avions mangé dans un resto sur le port, seuls en terrasses. La serveuse avait beaucoup d’humour, c’est toujours un plus après une journée à vélo, et nous avions en prime très bien mangé. Après une bonne nuit, nous avons fait la connaissance de l’unique réparateur de flipper ancien en France, entouré de plusieurs dizaines de machines, toutes plus belles les unes que les autres. Le départ en vélo s’est fait sous un immense soleil, avec une dégustation de vin à la clé. »

Valentin : « La rencontre avec notre partenaire La Bulle Verte, où nous avons pu exprimer mutuellement notre expérience sur un positionnement responsable, très intéressant ! Cette rencontre s’est faite après une visite d’un coin viticole avec des acteurs locaux, une chouette découverte ! Le voyage à vélo en général, nous a permis de découvrir de multiples lieux que je n’aurais sûrement pas eu l’occasion de voir autrement. »

Visite d'un vignoble

Cyprien : « Cette question est compliquée parce qu’il n’y a pas eu un moment plus marquant que les autres… Ce que je retiens, c’est l’aventure en elle-même et les liens créés au fil des kilomètres ! Clairement, ce n’est pas quelque chose que j’aurais fait tout seul. C’est ce qui dépasse tout le reste. Oui, il y avait l’engagement écologique, les paysages magnifiques et les rencontres, mais avant tout, c’était l’aventure, comme toujours ce qui marque le plus c’est les petites galères et les moments plus difficiles. Mais rassurez-vous, pour la prochaine aventure, nous prônons une expérience plus accessible et collaborative, permettant à chacun de s’engager à son rythme tout en partageant des moments uniques. »

C’est vrai qu’on est quand même rassuré de ne pas devoir tenir la cadence de 600 kilomètres sur 4 jours. 13 jours d’aventure nous semble plus raisonnable, et on aurait presque envie de vous rejoindre cette année… 

Pourquoi on recommence ?

Ça tombe bien parce que c’est tout l’objet de cette seconde édition ! Inviter tous les passionnés du tourisme qui se rendent aux #ET et qui souhaitent agir en faveur des mobilités durables, à se joindre à un événement touristique sur 600 kilomètresQuoi de mieux que d’arriver aux #ET20 en se vantant d’avoir participé à cette aventure unique ? L’année dernière déjà, nos trois collègues ont reçu de très bons retours lors des #ET19…

Rémy : « On a reçu d’excellents retours, mais ils étaient plutôt basés sur l’exploit sportif que sur l’impact environnemental. Cette aventure a donné envie à pas mal de monde sur place. »

Valentin : « Les gens étaient admiratifs, pensaient (à tort) que c’était une expérience « impossible », pourtant, chaque personne en est capable, sans forcément devoir sortir de sa zone de confort. Et c’est ce qu’on veut promouvoir cette année ! » 

Cyprien : « Nous avons principalement reçu des félicitations pour avoir accompli ce parcours en si peu de temps, pour l’initiative et pour l’engagement. » 

Arrivée aux Rencontres internationales du etourisme

C’est vrai que ça donne sacrément envie d’entendre ces retombées en arrivant aux #ET20… Bon, pour nous motiver une bonne fois pour toute, on a demandé à nos cyclistes un dernier mot pour les personnes qui envisagent de participer cette année. 

Rémy : « Faire un voyage à vélo, que ce soit 2 jours ou 12, c’est une aventure. Loopi permet de vous initier à cette aventure en vous faisant découvrir des lieux et des personnes que vous n’aurez sans doute jamais l’occasion de croiser ou de voir en voiture et en train. Le vélo reconnecte l’Homme à la Nature, alors partons ensemble tranquillement vers cette reconnexion. » 

Valentin : « Dépassez vos idées reçues, Vers Pau en Mode Éco sera une super expérience, et ça peu importe votre niveau ! » 

Cyprien : « Pour toutes les personnes qui envisagent de participer à Vers Pau en mode éco en 2024, je vous encourage vivement à vous joindre à nous. Cette année, nous prenons le temps de profiter pleinement de l’expérience en rallongeant notre parcours à 13 jours, avec des étapes plus courtes. C’est une occasion unique de vivre une aventure enrichissante avec vos collègues, de discuter des enjeux importants pour l’avenir du tourisme, et de le faire dans une atmosphère de bonne humeur et de partage. Que vous soyez prêts à parcourir toute l’aventure ou simplement à rejoindre quelques étapes, vous aurez l’opportunité de participer à des interventions, des activités, et de créer des souvenirs inoubliables. Ne manquez pas cette chance de vivre quelque chose de différent et d’inspirant ! » 

De mon côté, ils m’ont tous les trois convaincus de les rejoindre cette année et je vais aller m’échauffer.

Et vous ?

Pour en savoir plus sur notre événement insolite Vers Pau en Mode Éco, consultez notre page dédiée.

Les participants de Vers Pau en Mode Eco sont arrivés à Pau

Articles similaires

Aucun résultat

La page demandée est introuvable. Essayez d'affiner votre recherche ou utilisez le panneau de navigation ci-dessus pour localiser l'article.